fbpx

questions fréquentes

le concours

Le Master MEEF vous prépare au métier de professeur. Il propose également, selon les ESPE, des modules de préparation au concours. Toutefois, on ne peut pas affirmer que l’inscription en MEEF garantisse plus de chances de réussite. Ce concours se prépare avec régularité et même si vous êtes en master MEEF, vous devrez travailler les mathématiques et le français pour compléter vos connaissances.

Oui, car le nombre de postes est communiqué après les inscriptions et vous pourrez donc faire un choix en fonction des postes offerts. D’une année à l’autre, les variations peuvent être significatives – ce fut le cas de l’académie de Montpellier en 2018 avec une baisse de 50% des postes.

Il faut tenir compte, en fonction de l’académie que vous présentez, du nombre de postes et du seuil d’admissibilité des deux concours. Il faut également prendre la décision en fonction de la moyenne des épreuves de l’année précédente dans chaque concours. C’est une lecture assidue des rapports de jury où vous trouverez ces informations qui vous permettra de prendre la décision selon l’académie présentée.

Non. Même si ces attestations ont été obtenues il y a plusieurs années, elles restent valables. Vous devez justifier de la possession de ces documents au plus tard à la date de publication des résultats d’admissibilité. Si la date portée sur les attestations est postérieure à cette date de publication, vous ne pourrez pas participer aux épreuves orales.

les épreuves

Théoriquement c’est le niveau fin de collège, mais cela peut aller au-delà pour certaines notions (numération, arithmétique, géométrie dans l’espace, transformations). Le candidat doit prouver qu’il est capable de mettre en place un raisonnement déductif et le jury est très exigeant sur l’aspect rédactionnel.

Tout à fait ! En français et en mathématiques, une note globale inférieure ou égale à 10 sur 40 est éliminatoire. Et pour les épreuves orales d’admission, c’est la note de zéro qui est éliminatoire.

Non, le dossier en lui-même n’est pas noté.

Lors de l’épreuve de mise en situation professionnelle, le jury cherche à apprécier si le candidat sera en capacité de faire la classe – comme un débutant le ferait évidemment – 2 mois plus tard. Le candidat a plusieurs mois pour concevoir une séquence dans un domaine choisi par lui, sur un sujet et un niveau de classe choisis aussi par lui. Toutes les questions viseront à évaluer des compétences professionnelles en devenir : le candidat maîtrise-t-il les savoirs qu’il veut enseigner ? Peut-il expliquer et justifier ce qu’il fait faire aux élèves ? Tient-il compte de l’âge des élèves, de leurs difficultés éventuelles, de leur motivation, de leurs centres d’intérêt ? Pour pouvoir répondre à toutes ces questions et mettre en valeur ses compétences, il est impératif de concevoir toutes les séances de la séquence et d’apporter le plus grand sérieux dans la conception du dossier.

Oui, c’est possible après acceptation de votre demande auprès de la direction des examens et concours qui organise le CRPE dans votre académie.

Cela peut vous permettre de vous faire une idée du déroulement de l’oral, de confirmer l’attitude bienveillante du jury et, notamment en CSE, vous rendre compte que vous êtes capable de répondre aux questions du jury. Mais attention, à ne pas généraliser. En mise en situation professionnelle, les questions posées par les jurys dépendent du sujet choisi mais aussi et surtout du contenu et de la forme du dossier, de l’exposé et des réponses apportées pendant l’entretien. Les questionnements sont toujours différents, vous risquez de ne pas comprendre pourquoi le candidat est interrogé de telle manière et donc d’être déstabilisé(e)… Rien ne vaut les simulations d’oraux avec vos tuteurs sur votre dossier !

Vous pouvez faire la demande au rectorat pour obtenir une photocopie de vos copies. Sachez toutefois qu’elles ne comporteront aucune annotation. Mais si vous avez la possibilité de pouvoir faire corriger vos copies par un enseignant, il est judicieux de les demander. Ainsi, vous pourrez mieux comprendre votre note et apporter les remédiations nécessaires.

Vous n'avez pas trouvé réponse à votre question ?

Nos étudiants témoignent

5/5
"La préparation m'a été indispensable, c'est la première fois que je passais le CRPE et n'avait donc aucune base de travail. Elle m'a permis de tenir un rythme, d'être évaluée, suivie. Les professeurs étaient là pour répondre à mes questions."
Aurélie
Admissible à Lyon
5/5
"Merci pour vos conseils et surtout pour vos cours qui sont très bien faits. C'est encore plus flagrant après les révisions. J’en profite remercier toute votre équipe qui m’a accompagnée et particulièrement bien préparée pendant ces sept derniers mois."
Frédérique
Admise à Paris
5/5
"Les concours blancs m'ont permis de revoir tout le programme et les commentaires toujours bienveillants, de me remettre en question. Grâce à cette préparation je me suis sentie prête à affronter et réussir les deux épreuves d'admissibilité."
Pauline
Admissible à Aix